Accueil > Landes > Landes océanes > Linxe

Linxe

Situé au coeur du Marensin, Linxe est ravagé par un terrible incendie au XVIIIe siècle et se spécialise au siècle suivant dans la production de goudron. Le village conserve de son passé un excellent réseau de communication et retrouve aujourd’hui toute son identité rurale.

Le site de Linxe est occupé dès la préhistoire, comme en témoignent dans la forêt plusieurs restes de tumuli ainsi qu’une butte, surnommée Butte des Gaulois, qui n’est pas datée avec précision.

Le village de Linxe commence à être attesté dans des documents historiques à partir du XVIe siècle, comme appartenant à la baronnie du Marensin.

La fin de l’Ancien Régime coïncide pour la paroisse avec un incendie qui détruit toute la forêt et la moitié du village, en 1755 .

Linxe se tourne alors résolument vers l’industrie, plus particulièrement les fours à goudrons, mais également le gemmage et la fabrication de tissus. La puissance économique de la commune devient si importante qu’elle brigue le titre de chef-lieu de canton au début du XIXe siècle. Des chemins de bois, ancêtres des chemins de fer, sur lesquels des mules tirent des wagons en fer, sont installés pour faciliter le transport des marchandises.

Cependant à la fin du siècle, ces activités perdent leur dynamisme et laissent place à une grande misère au sein de la population, comme le mentionne l’abbé Dutinois dans ses écrits de 1887. La société de secours mutuel Saint-Martin est d’ailleurs créée à cette période.

La culture des céréales et le tourisme ramènent la stabilité économique au XXe siècle.

Alors que la plupart des municipalités rurales se dépeuplent, la commune connaît aujourd’hui un nouvel essor démographique, preuve d’une bonne santé économique et sociale.


Commune

  • Nom des habitants : Linxois, Linxoises
  • Superficie : 8093 hectares
  • Population : 1201 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    La Palue

  • Origine du nom et description du blason :

    L’étymologie de Linxe n’est pas clairement définie. Il y a plusieurs origines possibles. Soit la source est latine comme avec fines qui a pu se transformer en Hinx puis Linxe ou grâce à la déformation du mot lintae qui signifie se rapportant au lin .On peu également penser au terme de même origine linsa qui désigne une herbe fréquente dans la région. Le mot gascon linche est également envisageable comme origine. Il signifie bande de terre étroite . il reste cependant dernière supposition : la présence des animaux, les lynx, au moment de l’antiquité peut aussi expliquer ce nom.


Informations pratiques

Mairie de Linxe : 05 58 42 92 27

Office de tourisme des Landes bruyère : 05 58 89 44 79

http://www.tourisme-landes-bruyeres.com

Communauté de communes

http://www.cc-landesnature.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Bénédicte Boyrié-Fénié (1995). Carte archéologique de la Gaule : Les Landes, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrié-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, RIS, BibTeX.

David Chabas (1972). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXè siècle, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite