Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Saint-Martial-de-Nabirat > Couvent du Plapech > Linteau sculpté du porche du couvent du Plapech

Linteau sculpté du porche du couvent du Plapech

Une date est portée sur le linteau qui surmonte le porche d’entrée de l’ancien couvent de Plapech à Saint-Martial-de-Nabirat.

D’après la date inscrite sur le linteau de la porte, le couvent de Plapech a été construit en 1696. Cette date est complétée par un dessin représentant les lettres IHS surmontées d’une croix et entourées d’un cœur à l’envers.

Les lettres et la croix représentent le monogramme du Christ. Il est formé des trois premières lettres grecques de son prénom : I pour J, H pour E et ? pour S. Dans la tradition populaire, elles seraient la traduction de Iesus Hominum Salvator (« Jésus Sauveur des Hommes »), la croix étant l’emblème de son sacrifice, ou encore In hoc signo (« Par ce signe tu vaincras »), en référence à Constantin et à sa victoire au Pont Milvius après avoir placé son armée sous le signe de la Croix.

Le cœur est le symbole par excellence de l’amour de Jésus, et donc de Dieu, envers les hommes.

Ce type d’inscriptions n’est pas rare dans les campagnes du Périgord Noir et du Quercy limitrophe.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine

Partager cette visite