Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Limeyrat

Limeyrat

La ville de Limeyrat est située sur un site en hauteur, propice à l’installation humaine et comportant des bois et des étangs.

L’occupation du site est attestée dès le néolithique grâce à la Peira Levada, une pierre couchée datée du Vème millénaire avant J.-C., parfois baptisée dolmen de Bontemps.

Mais c’est au Moyen Âge que le bourg de Limeyrat se développe véritablement. La période médiévale est illustrée par l’église romane dédiée à saint Hilaire et le château qui est, à l’origine, un repaire noble. Aujourd’hui disparu, il appartient, au XIVe siècle, aux comtes de Périgord.

Du XVIIe au XIXe siècle, la Route des canons passe par la commune de Limeyrat, qui fournit aux forges alentours une grande quantité de charbon de bois, issu du massif forestier local.

Les pierres à bâtir issues des anciennes carrières de la ville ont servi à la construction de la façade de l’Opéra de Paris, du pont de pierre à Bordeaux, des marches du palais de Justice de Périgueux et des coupoles du Sacré-Coeur à Montmartre (Paris).

Le patrimoine de Limeyrat représente de plus en plus un atout touristique.


Commune

  • Nom des habitants : Limeyratois, limeyratoises
  • Superficie : 1972 hectares
  • Population : 436 habitants (1999)

Informations pratiques

Mairie de Limeyrat : 05.53.04.40.82

http://mairie.limeyrat.free.fr

Office de tourisme Causse et Vézère : 05.53.06.35.10

http://causses-et-vezere.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Chantal Anet, Tristan Hordé (1994). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Communauté de communes Causses et Vézère, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite