Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Lichos

Lichos

La commune de Lichos occupe un site verdoyant dans la vallée du Saison. Elle est réputée pour être le lieu de naissance de l’un des évêques d’Oloron, saint Grat.

La découverte de monnaies et les vestiges d’un pont datant de l’époque romaine permettent d’affirmer que le site de Lichos est occupé dès l’Antiquité.

Le village devient ensuite rapidement célèbre dans la région, car c’est là que saint Grat, évêque d’Oloron au VIe siècle, voit le jour. Sa maison natale, située à l’entrée du bourg, est d’ailleurs l’objet d’un pèlerinage pendant plusieurs siècles. Le saint est en particulier invoqué pour se protéger de la grêle. Ainsi, les soirs d’orage, la coutume veut qu’on lui sacrifie des canards et qu’on les cloue à la porte des maisons.

À la fin du Moyen Âge, le village est connu sous le nom de Liscos. Il est alors rattaché à la commune de Rivehaute et ressort du bailliage de Sauveterre. À cette époque, Esmène de Domec, héritière du domenger local, épouse le serf Guilhem d’Harispe, ce qui semble indiquer que la hiérarchie sociale en Béarn est assez souple.

Comme de nombreux villages béarnais, celui de Lichos subit de nombreux dommages lors de guerres de Religion. Son église est incendiée en 1569, elle est ensuite reconstruite au XVIIe siècle, puis remaniée au XIXe siècle.

Aujourd’hui, Lichos est un village dont l’activité est essentiellement agricole. Situé depuis le Moyen Âge sur la voie du Puy menant à Saint-Jacques-de-Compostelle, il est toujours traversé par les pèlerins.


Commune

  • Nom des habitants : Lichosiens, Lichosiennes
  • Superficie : 338 hectares
  • Population : 129 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Saison, le Borlaas

  • Origine du nom et description du blason :

    Les archives relatives à la commune mentionnent le nom de Lesxos dès le XIVe siècle. C’est un toponyme aquitain. L’origine du radical reste assez obscure. Il viendrait d’un homme latin, Lexus , qui aurait vécu dans la région. Le suffixe, quant à lui, est aquitain. Il vient de ossum .


Informations pratiques

Mairie de Lichos : 05.59.28.81.00

http://www.cc-navarrenx.fr/

Office de tourisme du canton de Navarrenx : 05.59.38.32.85

http://www.bearn-gaves.com/spip/rubrique.php3?id_rubrique=39


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Association CHAR, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Just et Saint-Pasteur

    L’église Saint-Just-et-Saint-Pasteur de Lichos est une église typiquement béarnaise, entourée par le cimetière communal.
    Comme la plupart des lieux de (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lichos
  • Vestige d’un pont romain à Lichos

    Sur les rives du Saison à Lichos, on aperçoit les ruines d’un vieux pont qui témoigne d’un réseau d’échanges important entre les lieux d’habitation.
    Il (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lichos

Partager cette visite