Accueil > Gironde > Libournais > Libourne

Libourne

Ville portuaire, Libourne se trouve au confluent de l’Isle et de la Dordogne. L’exceptionnel développement économique lié à son port et les richesses de son patrimoine la font souvent passer pour une petite soeur de Bordeaux.

La ville de Libourne est fondée par le roi Edouard Ier d’Angleterre en 1269. Il s’agit alors d’une bastide établie à l’emplacement de l’ancien village de Foreza. L’objectif est alors de créer un port capable de seconder celui de Bordeaux.

Libourne est pour cela le lieu idéal, grâce à sa situation à la confluence de l’Isle et de la Dordogne, qui reste accessible aux navires de haute mer. Le lieutenant Roger de Leyburn étant chargé du projet, la ville adopte son nom et devient Leyburnis.

Dans un premier temps, le port de Libourne se consacre essentiellement au commerce de la laine puis, la viticulture gagnant en importance au fil du temps, il s’ouvre à celui du vin.

Pendant plus de trois siècles de domination anglaise, le commerce du vin connaît un âge d’or. Plus tard, à la fin du XVIIIe siècle, l’activité du port s’intensifie encore fortement grâce à la viticulture, la fréquentation passant de 15 à 67 navires par an. Elle se maintient jusqu’à l’arrivée du chemin de fer qui prend le relais au XIXe siècle.

Sa vocation de plateforme du négoce viticole ne se dément pas au fil du temps, Libourne restant le carrefour des plus grandes appellations de renommée mondiale.

Par ailleurs, des casernes, construites à partir du XVIIIe siècle, accueillent différentes écoles d’envergure nationale qui contribuent à dynamiser l’économie de la ville.

Libourne est également liée à de grands hommes politiques. Son patrimoine s’enrichit ainsi considérablement grâce au duc Elie Decazes qui devient ministre sous Louis XVIII. Originaire d’une famille libournaise, il lui fait parvenir un grand nombre d’oeuvres d’art, aujourd’hui conservées au musée des Beaux-Arts.

Au XXe siècle, Robert Boulin, ministre à plusieurs reprises, est longtemps maire de la ville.

Depuis une cinquantaine d’années, Libourne est aussi une ville bien connue des enfants puisqu’elle accueille tous les ans le secrétariat du Père Noël.


Commune

  • Code postal : 33243
  • Nom des habitants : Libournais, Libournaises
  • Superficie : 2063 hectares
  • Population : 23296 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Libourne provient du nom de son fondateur, Roger de Leyburn, l’un des lieutenants d’Édouard Ier.


Informations pratiques

Contact mairie :
- 05 57 55 33 33
- www.ville-libourne.fr

Contact office de tourisme :
- 05 57 51 15 04
- www.libourne-tourisme.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2002). Guide du patrimoine de France, RIS, BibTeX.

Michel de la Torre (1990). Gironde, guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

J. Ducasse (1954). Recherches toponymiques en pays Libournais, RIS, BibTeX.

Raymond Guinodie Histoire de Libourne et des autres villages et bourgs de son arrondissement, RIS, BibTeX.

Hubert Sion (1994). Carte archéologique de la Gaule, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite