Accueil > Lot-et-Garonne > Grandes Landes de Gascogne > Leyritz-Moncassin

Leyritz-Moncassin

Malgré ce que pourrait suggérer son patronyme, la ville de Moncassin-Leyritz prospère grâce à la viticulture.

Une petite église est construite au XIe siècle. Au XIIIe siècle, on construit un château fort, suggérant que la région n’est pas sécurisée et que la cité cherche à se protéger des attaques.

Aux XVe et XVIe siècles, la seigneurie de Moncassin appartient à la famille de Monlezun, avant de passer aux comtes de Foix au début du XVIIe siècle, puis aux Montesquieu cinquante ans plus tard. A la même époque, la ville de Moncassin subit les affrontements de la Fronde, opposant les grands du royaume et le pouvoir royal. Le manoir ou château du Péré, construit au XVIe siècle, sert alors de forteresse.

On sait qu’entre 1830 et 1860, la paroisse possède une école chrétienne tenue par quatre filles pieuses surnommées les Bécassines, la communauté ayant été fondée par un certain abbé Bécanne.

De nos jours, la commune de Leyritz-Moncassin vit de la viticulture et de la commercialisation de son vin, le "Côtes de Buzet". Une fête des vendanges a lieu tous les premiers dimanches d’octobre.


Commune

  • Nom des habitants : Leyritzais, Leyritzaises
  • Superficie : 2024 hectares
  • Population : 217 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Commune connue sous le nom de Moncassin, on lui a ajouté Leyritz, du latin Laricium , « terrain inculte », en raison de la mauvaise qualité des terres environnantes.


Informations pratiques

Mairie de Leyritz-Moncassin : 05.53.93.07.43

Office de Tourisme de Casteljaloux : 05.53.93.00.00


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chanoine Durengues Fonds Durengues, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite