Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Lestelle-Bétharram

Lestelle-Bétharram

Avant-poste dressé aux marges du Béarn, face à la frontière avec la Bigorre, la bastide de Lestelle revêt un grand intérêt stratégique durant tout le Moyen Age. À ces fonctions militaires s’ajoutent très tôt des attributions religieuses, après qu’une apparition de la Vierge transforme l’endroit en une étape de pèlerinage. Lestelle-Bétharram conserve aujourd’hui un impressionnant patrimoine.

La bastide de Lestelle est créée par Gaston II le Preux en 1335. Dernière bastide du Béarn située avant la Bigorre, elle joue à ce titre un rôle stratégique dans la défense de la région. De hauts remblais entourent alors la ville dont le dessin s’organise en fuseau, pour en assurer la défense.

Lors de sa création, la bastide de Lestelle est aussi un lieu de passage très fréquenté entre les vallées béarnaises d’Ossau, d’Aspe et la Bigorre, permettant ainsi les transhumances.

L’histoire de cette commune est intimement liée à celle du sanctuaire de Notre-Dame de Bétharram, construit suite à une apparition miraculeuse de la Vierge.

Ce sanctuaire est vraisemblablement édifié au XIVe siècle. Détruit lors des guerres de Religion et reconstruit au XVIIe siècle, il est aujourd’hui l’un des principaux représentants de l’art baroque dans le Béarn.

Le chemin de croix qui gravit la colline jusqu’au calvaire est parsemé de petites chapelles au style éclectique. Une église consacrée à saint Jean-Baptiste, est également construite aux XVIIe et XVIIIe siècles, après destruction de la première église paroissiale par une crue du gave de Pau.

À proximité de Lestelle-Bétharram se trouvent également les grottes les plus visitées de France, appelées grottes de Bétharram. Connues depuis plus de deux siècles, elles sont aménagées au début du XXe siècle et comptent cinq kilomètres de galeries où l’on peut voir des stalactites et stalagmites.


Commune

  • Nom des habitants : Lestellois, Lestelloises
  • Superficie : 863 hectares
  • Population : 786 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le gave de Pau

  • Origine du nom et description du blason :

    Le terme Lestelle vient du latin stella (« étoile ») et peut être assimilé à une appellation servant « d’enseigne » pour une ville nouvelle, tandis que Bétharram vient du gascon bèth arram , « beau rameau ». Ce nom qui a remplacé le primitif Gatarram au XVIIe siècle fait référence à la légende du sauvetage par la Vierge, au moyen d’un rameau, d’une jeune fille sur le point de se noyer.


Informations pratiques

Mairie de Lestelle-Bétharram : 05.59.61.93.59.

Office de tourisme intercommunal de CCVV : 05.59.71.96.35.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite