Accueil > Gironde > Médoc > Lesparre-Médoc

Lesparre-Médoc

Lesparre-Médoc, dont les origines et l’occupation remontent à l’Antiquité, est le siège d’une ancienne seigneurie influente, et l’une des quatre sous-préfectures de Gironde.

Le site, dès l’Antiquité, est traversé par la voie romaine, la Lébade, qui parcourt le Médoc, reliant l’océan à Bordeaux, actuelle route nationale 215. Vers 900, lors des invasions normandes, un château est élevé à l’emplacement d’un ancien temple romain dédié à Saturne. Divers seigneurs se succèdent sur ce domaine, notamment, vers 1363, le seigneur de Florimont, sire de Lesparre, qui part à la conquête de Jérusalem en compagnie d’autres princes chrétiens d’Europe.

La cité médiévale, au XIIe siècle, est appelée Sparra, puis Charles VII mentionne la terre de Lesparre comme étant « la plus ancienne baronnie de Guienne ». Lesparre, chef-lieu de la seigneurie qui comprend trente-trois paroisses, comporte alors près de deux cents foyers. En 1415, le fief est vendu au roi d’Angleterre et devient le siège du gouvernement de Guyenne. À la Révolution, le château de Lesparre est déclaré bien national et démantelé, à l’exception du donjon, nommé aujourd’hui la « Tour d’honneur ».

Sous le Premier Empire, Lesparre est une sous-préfecture. Comme tous les services publics créés à cette époque, ceux de cette administration sont installés provisoirement, puis transférés, jusqu’à la construction d’un immeuble adapté à leurs fonctions. En raison de ses modestes limites territoriales, la sous-préfecture est supprimée entre 1929 et 1943, puis rétablie. Elle est l’une des quatre sous-préfectures du département de la Gironde, les trois autres étant Libourne, Langon et Blaye.

Chef-lieu d’arrondissement, Lesparre-Médoc, qui prend ce nom à la fin du XXe siècle, exerce également une autorité de tutelle sur d’autres cantons du Médoc : Saint-Vivien, Pauillac, Saint-Laurent et Castelnau.

Le site de l’actuelle commune de Lesparre-Médoc, dont la vocation est essentiellement viticole, comporte également des forêts de pins maritimes et des plages qui favorisent le développement d’une activité touristique balnéaire.


Commune

  • Code postal : 33240
  • Nom des habitants : Lesparrains, Lesparrainnes
  • Superficie : 3700 hectares
  • Population : 4855 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    du terme espars, désignant les grands pieux entourant le village avant la fortification médiévale.

    l’écu français, partagé verticalement en deux parties, comporte à droite des losanges noirs sur argent, et, à gauche, un lion d’or sur azur.


Informations pratiques

Mairie

37 cours du Maréchal de Tassigny

33340 Lesparre-Médoc

05 56 73 21 00

Office de tourisme

37 cours du Maréchal de Tassigny

33340 Lesparre-Médoc

05 56 41 21 96


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

P. Bodin et A. Clary (1989). Histoire de Lesparre, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite