Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Bergerac > Les grands moulins de Bergerac

Les grands moulins de Bergerac

Pour ses 8000 habitants au Moyen Âge, Bergerac compte 7 moulins. Les grands moulins, constitués de deux grands bâtiments, sont construits en 1765 pour servir de greniers à grains et à farine.

Au Moyen Âge, l’alimentation a pour base la farine. On en consomme une très grande quantité, et il faut donc posséder des moulins en nombre suffisant. D’autant plus que ces moulins doivent produire sans discontinuer, la farine ne se conservant pas.

Le nom impropre de « grands moulins » pour ces bâtiments vient de ce que la construction englobe l’un des sept moulins. En fait, il s’agit d’une minoterie qui produit du « minot », sorte de farine transformée en biscuit pour être expédiée notamment aux Antilles.

L’un des bâtiments est incendié en 1934. Le second fait l’objet d’une réhabilitation par la ville.


Patrimoine


Informations pratiques

Ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Dessins de Jean-Louis Leclair, Textes de Jean-Philippe Brial Fontelive (2006). Bergerac de plume en plume. Parcours libre et chemins croisés, RIS, BibTeX.


Partager cette visite