Accueil > Gironde > Bordelais > Léognan

Léognan

Créé à l’époque gallo-romaine, Léognan devient une étape pour les pèlerins au Moyen Âge, puis se développe sous le signe de la viticulture. La commune compte aujourd’hui 25 domaines viticoles.

Découverts dans le domaine du château La Louvière, des vestiges du Néolithique attestent une présence humaine très ancienne sur les terres de Léognan. Les Romains s’installent en effet à Léognan dès le Ier siècle av. J.-C., après la conquête de la région menée par le général Agrippa, gendre de l’empereur Auguste. Ils y développent l’agriculture et le réseau routier.

Au Moyen Âge, le pays voit passer des milliers de pèlerins en route vers Rome ou Saint-Jacques-de-Compostelle. L’église Saint-Martin et un hôpital attenant sont bâtis à leur intention durant la période romane. Pour leur part, les seigneurs et les prélats se font construire ici de nombreux châteaux.

Aux Temps modernes, la viticulture connaît une expansion remarquable à Léognan : des hectares de forêt sont arrachés pour y planter de la vigne. Cependant, des exploitations de pin maritime se constituent également dans la commune, laquelle se situe à présent à l’extrême nord du parc naturel régional des Landes de Gascogne.

Six grands crus classés Graves et dix-neuf vins d’appellation Pessac-Léognan sont produits sur le territoire de Léognan.


Commune

  • Code postal : 33238
  • Nom des habitants : Léognanais, Léognanaises
  • Superficie : 414 hectares
  • Population : 9200 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    de l’anthroponyme latin Leonius ou source du Loup ou maison du bois.


Informations pratiques

Mairie de Léognan : 05.57.96.00.31


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Véronique Pelletier (1996). Léognan par chemins, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite