Accueil > Gironde > Bordelais > Le Taillan-Médoc

Le Taillan-Médoc

Longtemps Le Taillan-Médoc est réputé pour sa production viticole et l’exploitation de ses bois. C’est à présent une ville dynamique qui fait partie de l’agglomération bordelaise.

La découverte près de La Jalle d’une hache polie datant du Néolithique atteste une occupation préhistorique du site du Taillan-Médoc. Par la suite, en 16 av. J.-C., une voie romaine menant du Palais Gallien de Bordeaux à la pointe du Médoc est tracée.

Des textes anciens mentionnent l’existence de l’église Saint-Hilaire dès le Xe siècle ce qui prouve qu’un village était déjà établi sur le territoire à cette époque.

Très anciennes aussi sont les vignes du Taillan. Les premières sont sans doute plantées avant le IXe siècle. La présence anglaise dans la région favorise ensuite grandement la viticulture locale. Ce sont des vins très appréciés outre-Manche.

En 1601, après le démantèlement de la châtellenie de Blanquefort, la paroisse est partagée entre les différents seigneurs du village dont beaucoup investissent dans la culture de la vigne. À tel point qu’au XVIIIe siècle, plus des trois quarts des terres du Taillan en sont couvertes. Un siècle plus tard, il n’en est plus de même, car la concurrence avec les autres producteurs du Médoc est très rude.

Pendant le XIXe siècle, l’exploitation du bois devient la principale source de richesse du bourg, lequel profite notamment du fait que Bordeaux a un besoin crucial en bois de chauffage. C’est l’époque où la commune procède à de grands travaux dont la construction de la mairie et de l’école ainsi que la reconstruction de l’église Saint-Hilaire.

Autour de 1900, la culture maraîchère devient à son tour un nouveau moteur économique. Ainsi, la fraise du Taillan est un produit très réputé. Cependant, cette activité disparaît presque entièrement dans les années 1970 car Le Taillan-Médoc s’urbanise et tend à devenir une banlieue de Bordeaux.

Au début du XXe siècle, on dénombre 82 producteurs de vin au Taillan-Médoc. Seuls deux vignobles, Le Château du Taillan et Le Domaine Chalet de Germignan, sont aujourd’hui encore en activité dans la commune.


Commune

  • Code postal : 33519
  • Nom des habitants : Taillanais, Taillanaises
  • Superficie : 1516 hectares
  • Population : 8668 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    Taillan semble dérivé du nom Autelius ou Autius qui fait référence à un général romain qui a dirigé la colonisation du site. Il pourrait également provenir du latin tilia qui signifie “ tilleul ”, avec la forme ancienne Telhan. En effet, les tilleuls poussaient autrefois abondamment dans la paroisse.


Informations pratiques

Mairie du Taillan-Médoc : 05 56 35 50 60.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.

Association Point Info (2000). Le Taillan-Médoc, Hier-aujourd’hui, RIS, BibTeX.

Laurence Chevallier (1997). Le Taillan au XVIIIe siècle, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite