Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Le Pizou

Le Pizou

Marquée par les invasions normandes et la Réforme protestante, la commune de Le Pizou, qui serait située sur l’ancienne la voie romaine Périgueux-Bordeaux, bénéficie d’un environnement naturel privilégié.

Le Pizou apparaît pour la première fois dans les textes au IXe siècle, où on fait mention de la construction d’une église, entre 800 et 830. Le village est ensuite envahi par les Normands au Xe siècle et il est en partie détruit.

La commune connait de nouveaux troubles lorsque la Réforme protestante prend de l’ampleur en Aquitaine, au XVIe siècle. Les huguenots de Clermont de Piles prennent alors le contrôle de la vallée de l’Isle. En effet, Jeanne d’Albret, qui s’est convertie au protestantisme, doit rejoindre La Rochelle avec son fils, le futur Henri IV, car il s’y tient un important rassemblement huguenot. Clermont de Piles est chargé d’assurer sa protection. En chemin, ce dernier pille les bourgs de la vallée dont Le Pizou et fait brûler son église en 1566.

Le village connaît enfin une période d’accalmie et de développement économique à partir du XVIIe siècle, grâce à son environnement naturel fait de bois, de sable et de fougère royale, nécessaire à la fabrication de la soude. Le Pizou développe alors une activité de verrerie qui devient l’une des plus importantes de la région, avant de disparaître avec l’Ancien Régime. La commune connaît alors des temps difficiles faits de maladie et de pauvreté.

Finalement, l’arrivée en Dordogne de moines trappistes venus de Mayenne permet à Le Pizou de se relever au XIXe siècle. Ces derniers mettent en place un programme de réhabilitation de la région et instaurent de nouvelles méthodes d’exploitation.

Actuellement, la commune de Le Pizou parvient à poursuivre son développement, notamment démographique.


Commune

  • Nom des habitants : Pizounais, Pizounaises
  • Superficie : 1702 hectares
  • Population : 1159 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    l’Isle

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune de Le Pizou apparaît pour la première fois sous sa forme latine de Pizonis en 1107. Il est également écrit Piso (occitan) ou Pissone (latin) en 1197. Le terme signifierait "pilon de mortier".


Informations pratiques

Mairie de Le Pizou : 05.53.82.83.85

Office de tourisme de Montpon-Ménestérol : 05.53.82.23.77


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Hervé Gaillard (1997). Carte archéologique de la Gaule, la Dordogne, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Dominique Audrerie (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.

, site internet, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite