Accueil > Gironde > Langonnais > Le Pian-sur-Garonne

Le Pian-sur-Garonne

Le-Pian-sur-Garonne, située au nord de Saint-Macaire et le long de la Garonne, est une commune dont le bourg actuel ne s’est constitué que tardivement.

Pian fait son entrée dans l’histoire écrite en 1165 avec l’arrivée des bénédictins de Saint-Macaire qui viennent célébrer la messe dans l’église paroissiale Notre-Dame. Il sont alors excommuniés par le pape à cause de leur dispute avec l’abbaye Sainte-Croix de Bordeaux.

L’église romane est édifiée au bord de la Garonne, auprès d’un débarcadère déjà utilisé durant la période gallo-romaine. Au cours du Moyen Âge, elle accueille à ses côtés une léproserie, l’ ospitau deus Gahets. La paroisse contrôle alors le faubourg de Haut qui s’est développé hors des murs de Saint-Macaire, aux abords du premier port du Thuron.

Lorsque la paroisse du Pian devient commune à la Révolution, Saint-Macaire réclame l’annexion de ce faubourg, qui lui est finalement consentie en 1861. Pourtant les 400 habitants du faubourg de Haut s’y sont longtemps opposés. L’un d’eux n’hésite pas, lors de la fête patronale, à tendre en travers de la rue une guirlande de têtes de canards avec l’inscription suivante : "Quand ces têtes de canard chanteront, de Saint-Macaire les Pianais seront".

Le-Pian-sur-Garonne perd finalement cette partie de son territoire, mais conserve une portion de terrain sur la rive de la Garonne. Un nouveau bourg est édifié ex nihilo, en sommet de coteau.

Aujourd’hui la commune du Pian-sur-Garonne se répartit entre les vignobles des coteaux et les zones pavillonnaires du Pied-des-Vignes, contre Saint-Macaire.


Commune

  • Code postal : 33323
  • Nom des habitants : Pianais, Pianaises
  • Superficie : 634 hectares
  • Population : 674 habitants (2006)
  • Origine du nom et description du blason :

    du gascon pian, maladie de peau proche de la lèpre.


Informations pratiques

Mairie du Pian-sur-Garonne : 05.56.76.42.42

Office de tourisme de la Communauté de communes des Coteaux macariens : 05.56.63.32.14


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite