Accueil > Lot-et-Garonne > Agenais > Le Passage d’Agen

Le Passage d’Agen

C’est la position de lieu de passage, près d’un gué, qui amène la formation du village du Passage au Moyen Âge. Ce gué permet en effet de franchir la Garonne et ouvre sur plusieurs voies.

Jusqu’à la Révolution, la commune du Passage d’Agen est scindée en deux districts, celui de Dolmeyrac, avec l’église sur les hauteurs, et celui de Monbusq en contrebas.

En 1795, les deux districts se rassemblent en une commune indépendante d’Agen.

Des fouilles effectuées depuis un siècle et demi indiquent une occupation du site dès le haut Empire (monnaies, mosaïques, etc.).

Après une période de faible développement, le XXe siècle voit l’essor d’Agen et Le Passage d’Agen devenir une ville périphérique importante, la quatrième du département, qui accueille un aérodrome, un hippodrome national, une réserve naturelle, et des monuments classés.


Commune

  • Nom des habitants : Passageois, Passageoises
  • Superficie : 1289 hectares
  • Population : 9335 habitants (2008)
  • Cours d'eau :

    la Garonne

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de « Le Passage d’Agen » vient de sa position intéressante qui permet le « passage » pour ceux qui se rendent dans le sud.


Informations pratiques

Mairie Le Passage d’Agen

Place du Général de Gaulle

47520 LE PASSAGE

Tel : 05.53.77.18.77.

Horaires : du lundi au vendredi : de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

http://www.ville-lepassage.fr/

Office de tourisme Agen : 05.53.47.36.09

http://www.ot-agen.org


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite