Accueil > Gironde > Bordelais > Le Haillan

Le Haillan

C’est après être devenue une commune à la fin du XIXe siècle que Le Haillan se développe véritablement. Jusqu’alors, il s’agit d’une localité rurale dépendante d’Eyzines. Elle doit aujourd’hui une partie de sa célébrité à la présence sur son territoire du siège du club de football des Girondins de Bordeaux.

Dès l’époque féodale, Le Haillan est un territoire qui vit au rythme de l’agriculture et de l’élevage. Ces activités sont particulièrement prospères à partir du XVIIe siècle grâce au grand marché que représente la ville voisine de Bordeaux.

La commune du Haillan ne naît qu’en 1867, par décret signé de Napoléon III, à la suite de demandes insistantes de ses 900 habitants. Dans l’église Notre-Dame-de-la-Merci, une plaque célèbre la mémoire de la famille de Los Heros qui a fortement œuvré pour ce projet. Celle-ci joue alors un rôle important au Haillan. On lui doit en grande partie la création d’un nouveau cimetière et un conséquent enrichissement du patrimoine bâti, dont font notamment partie l’église, une école et un presbytère. Subsistent cependant sur cette commune quelques bourdieux, ces anciens domaines agricoles hérités du système médiéval.

Le Haillan connaît une remarquable expansion entre les années 1960 et 1980. La commune est notamment favorisée par la présence à Saint-Médard-en-Jalles d’un important employeur, l’Aérospatiale. En 1986, le Football Club des Girondins de Bordeaux installe son siège dans le château Bel Air du Haillan, lequel dispose d’un domaine où les joueurs viennent s’entraîner.

Le Haillan est actuellement membre de la Communauté urbaine de Bordeaux qui regroupe 27 communes pour développer leurs activités en réunissant leurs compétences respectives.


Commune

  • Code postal : 33200
  • Nom des habitants : Haillanais, Hallainaises
  • Superficie : 926 hectares
  • Population : 8378 habitants (2006)

Informations pratiques

Mairie du Haillan : 05 57 93 11 11


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Patrick Epron (1998). Dictionnaire de l’origine des noms de lieux en Gironde, RIS, BibTeX.

Michel de La Torre (1990). Gironde, Le guide complet de ses 542 communes, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite