Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Vitrac > Lavoir du Port de Vitrac

Lavoir du Port de Vitrac

De nombreuses sources et fontaines jalonnent le territoire de la commune de Vitrac. Celles-ci sont dotées au XIXe siècle de lavoirs publics destinés au lavage du linge. Le lavoir du Port de Vitrac est l’un des sept lavoirs de la commune.

Le lavoir consiste en un simple bassin rectangulaire en maçonnerie. Le bassin est bordé d’un trottoir dallé de pierres inclinées afin de faciliter le travail des lavandières. Il est alimenté par une source qui possède, selon la tradition, des vertus diurétiques. Cette source a longtemps été la seule source d’alimentation en eau pour les habitants du bourg et du port.

Le lavoir a été couvert d’un appentis en 1926, comme le lavoir de Montfort. Quatre piliers en bois, reposant sur un socle de pierre, supportent un toit à deux pans recouverts de tuiles plates. L’année suivante, le lavoir est également doté de l’éclairage.

Le lavoir du Port de Vitrac est rattaché à une fontaine, encore debout de nos jours. Le visiteur curieux peut découvrir les autres lavoirs de la commune ou ce qu’il en reste : le lavoir de Montfort (la fontaine est attestée depuis la fin du XVe siècle ; la construction actuelle date de 1875 environ) ; le lavoir de Fonchopine, au bord de la Dordogne entre Page et Le Fort ; le lavoir de Lalande, en bordure de la Cuze ; le lavoir du Violon ; le lavoir des Salcets, dont la source est aujourd’hui protégée par une niche en pierre ; les vestiges du lavoir de Saint-Martin, entre la route qui conduit du Port à Montfort.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Anne Béchaud (2008). Vitrac en Sarladais : au fil du temps, au fil de l’eau, RIS, BibTeX.


Partager cette visite