Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Domme > Lavoir de Domme

Lavoir de Domme

En parcourant les rues et places de l’ancienne bastide de Domme, le visiteur découvre l’ancien lavoir de la cité, témoin de pratiques aujourd’hui disparues.

Le lavoir a fait son apparition à la fin du XVIIIe siècle dans un contexte marqué par le souci d’enrayer les épidémies. Il s’est largement répandu sur le territoire français, surtout à partir de la seconde moitié du XIXe siècle.

Domme s’est doté, comme de nombreux villages de France, d’un lavoir, au centre de l’ancienne cité médiévale. Il est constitué d’un bassin de forme ovale, bordé de pierres inclinées. Ce sont sur ces pierres que les lavandières d’antan frottaient leur linge. Le bassin, à ciel ouvert, est alimenté par l’eau d’une fontaine, aménagée à côté. Il est situé dans un renfoncement, derrière la rampe d’un escalier qui descend de la place de la Rode à la place du lavoir.

Depuis la Porte de la Combe, qui ferme l’ancienne bastide au sud et mène à la place de la Rode, le visiteur peut suivre le parcours des Dommoises d’autrefois allant puiser leur eau en contrebas, aux fontaines aujourd’hui restaurées.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hervé Brunaux (2005). Domme et son pays, RIS, BibTeX.


Partager cette visite