Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Carsac-Aillac > Lavoir de Carsac

Lavoir de Carsac

Le lavoir de Carsac sur la commune de Carsac-Aillac est un élément de ce que l’on appelle le petit patrimoine ou le patrimoine rural : il témoigne de pratiques aujourd’hui disparues.

Le lavoir est une invention de la fin du XVIIIe siècle. L’époque est alors marquée par une prise de conscience de la nécessité de la salubrité publique et de l’hygiène individuelle. Elle est aussi marquée par une nouvelle administration qui donne une plus grande autonomie aux communes. Ces deux faits conjuguées entraînent la construction d’équipements publics spécifiques dont les lavoirs sont les exemples les plus emblématiques.

Le lavoir de Carsac est l’un des nombreux lavoirs édifiés à cette époque. Il comprend un bassin de forme légèrement elliptique. Celui-ci, alimenté par les eaux de l’Énéa, est abrité sous un appentis afin de protéger les lavandières des rayons du soleil l’été et de la pluie l’hiver. Cet appentis est constitué d’une charpente de bois, couverte d’une toiture de tuiles plates et soutenue par huit piliers en pierre de taille. Il est fermé sur un petit côté par un mur.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

André Châtelain (1998). Patrimoine rural. Reflet des terroirs, RIS, BibTeX.


Partager cette visite