Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Bars > Lavoir de Bars

Lavoir de Bars

Le village de Bars abrite un lavoir du XXe siècle d’une conception très simple.

Les lavandières ont longtemps effectué leur lessive au bord des cours d’eau, sur une pierre inclinée ou une simple planche. Puis, en 1851, la nouvelle prise en compte de l’hygiène dans la vie quotidienne conduit l’Etat à promulguer une loi favorisant la construction de lavoirs, autrement dit de bassins propres à la lessive, d’où l’eau peut s’écouler et se renouveler.

Le lavoir de Bars est alimenté par un petit cours d’eau, le Thonac. Ce lavoir est constitué d’un bassin rectangulaire bordé de pierres plates inclinées vers l’eau afin de permettre aux femmes de battre le linge confortablement. Contrairement à d’autres lavoirs, celui de Bars n’est pas protégé par un toit.

Lieu privilégié de rencontre, le lavoir a disparu dans la seconde moitié du XXe siècle avec la démocratisation de la machine à laver le linge. Il reste néanmoins un élément de patrimoine intéressant.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christophe Lefébure (2003). La France des lavoirs, RIS, BibTeX.

Michèle Caminade (2005). Linge, lessive, lavoir : Une histoire de femmes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite