Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Issigeac > Lavoir d’Issigeac

Lavoir d’Issigeac

Après la Révolution, l’installation de lavoirs dans les communes de France représente l’accès égalitaire à un bien précieux : l’eau. C’est au XIXe siècle qu’on construit le plus de lavoirs. C’est ainsi que nous trouvons, au détour d’une promenade, le lavoir d’Issigeac.

Il s’agit d’un bassin non couvert, alimenté par des eaux recueillies dans un cabanon à côté. De forme rectangulaire, il est entouré de pans planes, sur lesquels les femmes s’agenouillaient pour battre le linge.

Avant que l’eau courante ne soit installée dans les foyers, le lavoir d’Issigeac était le rendez-vous quotidiens des lavandières, au même titre que le bar-café pour les hommes.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christophe Lefébure (2003). La France des lavoirs, RIS, BibTeX.


Partager cette visite