Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Ajat > Lavoir d’Ajat

Lavoir d’Ajat

Parmi les éléments architecturaux du quotidien devenus au fil des décennies des pièces du patrimoine local, Ajat dispose d’un lavoir du XIXe siècle.

Les lavandières ont longtemps effectué leur lessive au bord des cours d’eau, sur une pierre inclinée ou une simple planche. Puis, la fin du XVIIIe siècle voit les premières constructions de lavoirs. D’ailleurs, une loi du 3 Février 1851 subventionne, à hauteur de 30 %, la construction des lavoirs.

Le lavoir d’Ajat est ainsi bâti au début du XIXe siècle. L’alimentation du bassin se fait ici par un cours d’eau baptisé le Désiré. La bordure du bassin, en pierre, est légèrement inclinée pour permettre aux femmes de savonner et battre le linge confortablement. Afin que les lavandières puissent être protégées des intempéries, le lavoir est couvert d’un toit supporté par une charpente de bois et des piliers de pierre.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Christophe Lefébure (2003). La France des lavoirs, RIS, BibTeX.

Michèle Caminade (2005). Linge, lessive, lavoir : Une histoire de femmes, RIS, BibTeX.


Partager cette visite