Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Larressore

Larressore

Occupée dès l’âge de fer comme en atteste l’oppidum protohistorique de Pekatenborda, Larressore, ville labourdine, se situe à l’intersection de trois vallées (Eskeraneia, Latsa et Nive).

Étape importante sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle durant le Moyen Âge, le nom ancien de Larressore est Ribeyrelongue. Il est mentionné pour la première fois au XIIIe siècle par le biais de son église Saint-Martin et de la maison forte Donamartinea.

Citée sous son toponyme actuel à partir du début du XVIe siècle, Larressore connaît un rayonnement important dans la région grâce à l’abbé Daguerre qui, en 1733, ouvre dans le village un séminaire rassemblant les plus grands intellectuels du Pays Basque. Pendant un siècle et demi, plusieurs générations sont ainsi formées dans ce lieu.

Les habitants de Larressore connaissent un épisode particulièrement dramatique durant la Terreur avec l’internement d’une partie d’entre eux en représailles à la désertion de jeunes gens originaires d’Itxassou. Cette « mesure de sécurité » touche alors plusieurs communes basques en 1794 et marque durablement l’histoire locale.

Axant son économie sur les activités agricoles (cultures et élevage), Larressore fait partie de la zone AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) autorisée à produire le piment d’Espelette.

En outre, depuis le Moyen Âge, le village est réputé pour ses makilas (bâtons de marche traditionnels) que les artisans continuent aujourd’hui de fabriquer à la main. La commune abrite également une hydromellerie qui produit des vins de miel et des hydromels.

Si la population de Larressore s’est toujours développée de manière progressive au fil des siècles, elle bénéficie dans le dernier tiers du XXe siècle de l’essor démographique et immobilier qui touche les villes de la Côte basque. Entre les années 1960 et le début du XXIe siècle, le nombre de Larresoroars est multiplié par deux.

Depuis 2002, la Maison du Makila permet de découvrir l’histoire de cet objet emblématique du Pays Basque et les étapes de sa fabrication.


Commune

  • Nom des habitants : Larresoroars
  • Superficie : 1076 hectares
  • Population : 1320 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Nive

  • Origine du nom et description du blason :

    Larressore provient probablement du toponyme basque larrasoro qui signifie « terre ou prés des landes ».


Informations pratiques

Mairie de Larressore : 05.59.93.03.07


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

www.pays-basque-tourisme.info, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle Toponymie basque, RIS, BibTeX.

Manex Goyhenetche (1995). Le Guide du Pays Basque, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite