Accueil > Lot-et-Garonne > Agenais > Laroque-Timbaut

Laroque-Timbaut

Comme son nom l’indique, la localité de Laroque-Timbaut, chef-lieu de canton, est construite sur un rocher, et domine la Garonne.

Le site semble avoir été occupé dès la Préhistoire. En 1871, des fouilles réalisées sous la vieille église mettent au jour des sarcophages et des objets du haut Moyen Âge. Cette nécropole s’est probablement développée sur un site d’habitat antique.

Au XIVe siècle, l’extension de la commune nécessite la construction d’une nouvelle enceinte, dont il reste quelques vestiges. Ainsi, une maison fortifiée avec de nombreuses canonnières surveille les environs et protège l’entrée du village.

Laroque-Timbaut abrite un musée consacré à Gertrude Schoen, sculpteur et peintre qui a résidé dans la commune.


Commune

  • Nom des habitants : Roquentins, Roquentines
  • Superficie : 2164 hectares
  • Population : 1326 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village est issu d’un nom d’homme d’origine germanique, Rupes Theobaldi , et signifie donc dans son ensemble : « la roche de Thibault ».


Informations pratiques

Mairie de Laroque-Timbaut : 05.53.95.71.36

Office du tourisme de Laroque-Timbaut : 05.53.95.79.50


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

(1987). Monographies des villes et villages de France, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Georges Tholin (1900). Histoire des communes du Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite