Accueil > Lot-et-Garonne > Agenais > Laplume

Laplume

La commune de Laplume est la capitale politique, religieuse et militaire de la vicomté du Bruilhois du XIe siècle jusqu’à la Révolution française. Elle possède ainsi sa propre administration, sa justice, ses finances et ses coutumes.

Le site de Laplume a probablement été occupé dès l’Antiquité. Au haut Moyen Âge, des habitations sont construites autour d’une nécropole mérovingienne. C’est sur cet emplacement que se dresse aujourd’hui l’église Saint-Pierre de Cazeau, un peu à l’écart du village.

Le bourg de cette ancienne place forte a conservé son plan d’origine avec une rue principale qui distribue l’ensemble du village intra-muros et une rue périphérique, en contrebas de l’ancienne enceinte. De cette dernière, subsiste notamment la porte des Maures.

La commune de Laplume préserve son riche patrimoine. Ses quatre églises romanes et gothiques, ses quatre lavoirs et son moulin, sont conservés et restaurés avec soin.


Commune

  • Nom des habitants : Pennaviens, Pennaviennes
  • Superficie : 3264 hectares
  • Population : 1349 habitants
  • Origine du nom et description du blason :

    Anciennement située en plaine et donc difficilement défendable, la commune de Laplume s’est déplacée aux XIIIe et XIVe siècles sur un éperon rocheux. Dans la langue des premiers habitants celtes de l’Agenais, les Nitiobriges, cet éperon rocheux était appelé « penn » ce qui signifie « sommet ».

    À l’époque gallo-romaine ce terme est devenu « penna », ce qui veut dire « plume » en latin. Ainsi, le village s’est progressivement nommé « Plume », puis « Laplume », tandis que ses habitants s’appellent toujours les « Pennaviens ».

    Le blason de Laplume a été sculpté sur une clé de voûte de l’église Saint-Barthélemy vers 1515-1540. Les armes confirmées par Henri IV en 1610 ont été gravées par les consuls sur la porte Saint-Michel et sont décrites en vieux français dans les archives de Laplume : « Trois tours ceintes de deux plumes entrelacées par le gant et sur la pointe de la tour du milieu, trois petites plumes les deux versant sur les autres qui forment les trois tours, le tout ceint de quelque cordon grotesque ».


Informations pratiques

SYNDICAT D’INITIATIVE LAPLUME

64 grande rue

47310 LAPLUME

Téléphone : 05.53.95.16.67


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

M. Mousquey, RIS, BibTeX.

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite