Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Cherveix-Cubas > Lanterne des morts de Cherveix-Cubas

Lanterne des morts de Cherveix-Cubas

La lanterne des morts de Cherveix-Cubas est placée dans l’angle du cimetière de l’ancien village de Cubas. Pour certains, il s’agit d’un « couronnement de la piété populaire », pour d’autres elle sert de repère au voyageur noctambule.

Construite en pierre de taille, la lanterne des morts de Cherveix-Cubas est constituée d’une colonne surmontée d’une croix. La colonne, haute de 5,90 mètres, est creuse. Dans la partie supérieure, quatre fenêtres permettent le rayonnement de la lanterne. Cette dernière peut être placée à l’intérieur de l’édifice par une ouverture située dans le bas.

En France, les lanternes des morts remontent aux XIIe et XIIIe siècles. Ces constructions sont généralement édifiées dans les cimetières qui bordent les chemins ou les lieux publics, mais il est difficile de déterminer leur fonction exacte. L’appellation « lanternes des morts » n’apparaît cependant qu’au XIXe siècle.

La lanterne des morts de Cherveix-Cubas est inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 9 décembre 1939. Elle fait partie des trois lanternes de ce type connues en Dordogne.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède (2002). Le Périgord des églises et des chapelles oubliées, RIS, BibTeX.

Pierre Thibaud (2007). L’Auvézère et la Loue, RIS, BibTeX.

(1879). Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, tome 6, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


Partager cette visite