Accueil > Gironde > Entre-deux-Mers > Langoiran

Langoiran

La commune de Langoiran conserve un riche patrimoine issu de son histoire : une église romane du XIe siècle, une forteresse médiévale et un port très actif.

En 1063, les moines de Saint-Gérard construisent, sur les hauteurs de Langoiran, l’église Saint-Pierre-ès-Liens. La première communauté qui s’installe sur le territoire est sans doute attirée par le fleuve et ses capacités commerciales. Saint Gérard fonde, quelques années plus tard, la célèbre abbaye de La Sauve-Majeure.

Au XIVe siècle, au moment où le baron d’Escoussans pose la première pierre de son château féodal, les moines de la Sauve-Majeure construisent le prieuré-hôpital Saint-Germain.

L’histoire du bourg est en outre marquée par la succession de plusieurs grandes familles à la seigneurie. Celles-ci se placent aux postes les plus importants de l’administration ducale, puis royale.

La commune comprend trois agglomérations. Il s’agit de Pied-du-Château, du Bourg avec sa campagne, et du Port, avec ses commerces.


Commune

  • Code postal : 33226
  • Nom des habitants : Langoirannais, Langoirannaises
  • Superficie : 1319 hectares
  • Population : 1997 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    peut-être de l’anthroponyme Lingorius, désignant un romain ayant construit une villa, “ domaine agricole ”.

    le léopard fait référence aux seigneurs de Langoiran, le bateau évoque le fleuve et les outils du tonnelier rappellent la fabrication de barriques de vin.


Informations pratiques

Mairie de Langoiran : 05.56.67.01.06.

http://www.langoiran.fr/z/index.php

Office de tourisme : 05.56.67.56.18.

ot.langoiran@free.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Catherine de Gabory (1976). Cadillac : Aspects connus et méconnus d’un canton, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite