Accueil > Dordogne > Périgord Pourpre > Lamonzie-Saint-Martin

Lamonzie-Saint-Martin

Il n’est pas rare que l’histoire amène plusieurs communes à fusionner : c’est le cas de Lamonzie et Saint-Martin, réunies en une commune verdoyante que longe la Dordogne. Voici son histoire, entre bosquets, vignobles et patrimoine.

Lamonzie, où sont découverts d’importants vestiges gallo-romains, est l’une des plus anciennes paroisses du canton et doit son nom au monastère qui y est fondé en 1074. Saccagé par les Sarrasins, par les Normands et plus tard par les Anglais, le couvent de Lamonzie est finalement entièrement détruit par les protestants au XVIe siècle. L’église primitive du Xe siècle, restaurée aux XVe et XVIIe siècles, est remplacée par un édifice de construction récente.

La paroisse de Saint-Martin est démembrée au XVIe siècle de la châtellenie de Bergerac et de Montcuq. Son château devient alors le siège d’une juridiction portant le titre d’une baronnie et comprend, en 1760, les paroisses de Lamonzie, Saint-Martin, Saint-Laurent, Le Monteil.

En 1794, Le Monteil fusionne avec Lamonzie, puis, en 1795, Lamonzie fusionne avec la commune de Saint-Martin-de-Gardenne sous le nom de Lamonzie-Saint-Martin.

Aujourd’hui, Lamonzie-Saint-Martin est une commune dynamique qui met en avant son atout principal les berges de la Dordogne et sa zone artisanale.


Commune

  • Nom des habitants : Lamonziens, Lamonziennes
  • Superficie : 2064 hectares
  • Population : 2212 habitants (2006)
  • Cours d'eau :

    la Dordogne

  • Origine du nom et description du blason :

    Lamonzie est un nom dérivant du mot patois mounge signifiant demoiselle ; la commune doit ce nom à un couvent de religieuses. La commune de Saint-Martin porte le nom de son saint patron.


Informations pratiques

Tél. mairie : 05.53.24.07.15

Tél. syndicat d’initiative de Sigoulès : 05.53.58.48.16

www.pays-de-bergerac.com/mairie/lamonzie-st-martin/index.asp


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Edmond Boisserie de Masmontet (1907). “Monographie du canton de Sigoules”, in Histoire de l’arrondissement de Bergerac, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite