Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Lamayou

Lamayou

Le village de Lamayou se développe au Moyen Âge autour d’un ensemble fortifié et d’une abbaye laïque.

Dès le bas Moyen Âge, Lamayou forme une petite communauté avec les villages de Mongaston, Peyraube et Samonzet, dans le but de partager et de gérer les biens communs. Les quatre villages organisent même une police ainsi qu’une maison commune. La présence d’un ensemble fortifié de type castelnau datant du XIIIe siècle montre que Lamayou possède toutefois une certaine indépendance.

Au Moyen Âge, Lamayou possède une abbaye laïque et ce jusqu’en 1635. À cette date, elle est échangée par l’abbé en titre, Jacob de Bizanos, contre l’abbaye laïque de Beuste, anciennement possédée par Jordain d’Auger de Subercase.

La présence d’une fontaine réservée aux cagots prouve que cette communauté est présente dans le village à partir du XVIIIe siècle. Les registres en comptent quatre ou cinq familles. Considérés comme des pestiférés, les cagots n’ont pas le droit d’assister aux offices en même temps que les autres villageois, ni de fréquenter l’école. On trouve d’ailleurs beaucoup d’églises en Béarn qui possèdent des bénitiers exclusivement réservés aux cagots, de peur qu’ils contaminent l’eau bénite des autres fidèles.

La communauté de quatre villages est aujourd’hui dissoute. Cependant, l’association semble être une coutume puisque Lamayou est actuellement unie avec Pontiacq-Viellepinte. Les deux villages possèdent une salle de cinéma commune qui organise la projection d’une séance par mois. Elle possède également une salle polyvalente où se déroule chaque année sur quatre mois un grand tournois de pala.


Commune

  • Nom des habitants : Lamayorais, Lamayoraises
  • Superficie : 951 hectares
  • Population : 214 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Au Moyen Âge, Lamayou fait partie d’une communauté de quatre villages. Son nom lui vient de sa plus grande superficie par rapport aux trois autres. En gascon, il signifie « grande maison » ( Lar major ). C’est ainsi que le village est mentionné à partir du XVe siècle. Au fil des années, il devient Lamayoo, puis Lamayour dans un texte de Réforme pour finir avec l’orthographe que l’on connaît.


Informations pratiques

Mairie de Lamayou : 05.59.81.92.67

Office de tourisme de la Communauté de communes de Vic-Montaner : 05.62.33.74.00

http://www.vic-montaner.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). “Béarn”, in Éditions Cairn Pau (édité par), Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Chaire à prêcher de l’église Notre-Dame de l’Assomption

    L’église Notre-Dame de l’Assomption à Lamayou, date du XIXe siècle mais conserve des éléments de l’église paroissiale primitive du XVIe ou XVIIe siècle. (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lamayou
  • Chapelle de Peyraube

    La chapelle de Peyraube est l’un des rares vestiges qu’il reste de l’abbaye laïque de Lamayou.
    La chapelle de Peyraube est un édifice roman des XIe (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lamayou
  • Eglise Notre-Dame de l’Assomption

    Il y a eu, successivement, deux églises Notre-Dame de l’Assomption à Lamayou. La première est construite au XVIe ou XVIIe siècle, la seconde est (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Lamayou

Partager cette visite