Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Lacq

Lacq

La commune de Lacq connaît une importante activité dès l’Antiquité, comme le montrent les vestiges trouvés sur son site.

Le village est traversé par le fameux cami salié (la grande voie du sel). De plus, des fouilles récentes ont mis en évidence un tumulus datant de l’âge du Bronze. Ceci démontre que l’occupation du site est très ancienne.

Au Moyen Âge, Lacq fait partie des villages béarnais influents, avec une cinquantaine d’oustaüs (foyers). Tout le territoire appartient alors au puissant baron de Lescun. La maison seigneuriale est bâtie sur un emplacement auparavant fortifié et la seigneurie est gérée par le vicomte lui-même.

Jusqu’au milieu du XXe siècle, les moulins de la commune de Lacq continuent à fonctionner et lui apporte une source de revenus.

Au milieu du XXe siècle, la découverte et l’exploitation de l’important gisement de gaz de la commune de Lacq dynamise toute l’économie de la région.


Commune

  • Nom des habitants : Lacquois, Lacquoises
  • Superficie : 1705 hectares
  • Population : 658 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    la Géüle et par la Lagle

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune dérive du latin lacum signifiant « pressoir, grange ». Le nom d’Audéjos reste quant à lui étymologiquement obscur.


Informations pratiques

Mairie de Lacq : 05.59.60.13.69

http://www.cc-lacq.fr/

Office de tourisme du Pays de Lacq, Cœur de Béarn : 05.59.12.30.40

http://www.coeurdebearn.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Georges Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite