Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Lacadée

Lacadée

Traversé par le Luy-de-Béarn et l’Aubin, Lacadée est juché sur un ancien camp romain. Sa situation géographique lui permet de se vouer à l’agriculture.

La commune se trouve sur le tracé d’une antique voie romaine, jugée stratégique par les Romains. Ils y établissent un camp, dénommé la plaine de castera. Cette voie est devenue la départementale liant Pau à Dax.

La commune apparaît en 1471, sous le nom de La Cadeye. Plus tard, elle est l’un des rares villages à posséder une cour de justice souveraine. À l’instar de sa voisine Labeyrie, Lacadée appartient d’abord à la Chalosse, avant d’être annexée au nouveau département du Béarn, en 1790.

En 1814, le village se voit dévasté par les Anglais lors de leur traversée du Béarnais à la poursuite de Napoléon.

À l’occasion de l’édification du monument aux morts de Lacadée, en 1920, on retrouve des ossements remontant probablement à la Terreur.


Commune

  • Superficie : 480 hectares
  • Population : 105 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Luy-de-Béarn

  • Origine du nom et description du blason :

    Lacadée (dérivé à la fin du XVIIIe siècle de « La Cadeye ») provient sans doute du terme cade (n) a signifiant « la chaîne ». Ce mot d’origine gasconne fait référence à la situation frontalière du village, à la limite de la Chalosse et du Béarn.


Informations pratiques

Mairie de Lacadée : 05.59.67.55.06

http://www.cc-arthezdebearn.fr/2/lacadee.htm

Office de tourisme du Pays de Lacq, Cœur de Béarn : 05.59.12.30.40

http://www.coeurdebearn.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite