Accueil > Landes > Grandes Landes de Gascogne > Labrit

Labrit

L’origine de la commune de Labrit remonte à l’époque romaine. Puis, pendant plusieurs siècles, elle est le siège de la grande famille d’Albret qui fait sa renommée. Son essor économique est principalement basé, au XIXe siècle, sur l’exploitation des pins.

À l’époque romaine, Labrit s’appelle Albretum. Des vestiges d’une villa gallo-romaine témoigne de cette occupation ancienne.

La commune est ensuite connue à partir du Moyen Âge car elle devient le berceau de l’une des familles les plus puissantes du Sud-Ouest, les d’Albret. Leur château se trouvait au lieu-dit les Rochs.

Les membres de cette famille deviennent seigneurs de tous les territoires alentours puis leur pouvoir s’étend dans toute la région. Jeanne d’Albret épouse le roi de Navarre au XVIe siècle, et leur fils, Henri, devient le roi de France Henri IV. En 1536, Labrit est une ville considérable et le chef-lieu du duché-pairie d’Albret.

Sous le Second Empire, une politique d’assainissement des Landes est établie, la région est considérée comme une terre sauvage et longtemps comparée au désert du Sahara ou aux steppes de Sibérie.

Des ingénieurs comme Henri Crouzet ou Jules Chambrelent, ingénieurs des Ponts et chaussées, sont chargés de planter une forêt de pins afin d’en extraire de la résine pour faire du goudron, tandis que le bois permet de fabriquer des poteaux pour les mines et les chemins de fer. L’exploitation forestière devient alors la ressource principale de la commune.

Labrit est aujourd’hui la commune principale de la Communauté de Communes du Pays d’Albret, où se trouve la présidence de cette dernière.


Commune

  • Nom des habitants : Labritois, Labritoises
  • Superficie : 7218 hectares
  • Population : 841 habitants
  • Cours d'eau :

    l’Estrigon

  • Origine du nom et description du blason :

    Autrefois, la commune de Labrit s’appelait Albretum. Ce nom vient de bret qui signifie « lièvre » en gascon. La famille d’Albret, dont est issu Henri IV, est originaire de la commune et en avait fait son territoire de chasse favori.


Informations pratiques

Mairie de Labrit : 05.58.51.01.01

Syndicat d’initiative de Brocas : 05.58.51.40.23


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Pacaud (2004). Patrimoine landais : Villages et Visages des Landes au début du XXe siècle, RIS, BibTeX.

David Chabas (1970). Villes et villages des Landes, RIS, BibTeX.

Philippe Soussieux (1990). Le Guide des Landes, RIS, BibTeX.

Hélène Tierchant, Bernard Cherrier (1996). Landes de pierre, d’argile et de bois, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Eglise Saint-Médard

    Dans la commune de Labrit, l’église Saint-Médard est construite à la fin du XIXe siècle, en 1888, dans un style néo-gothique.
    Médard est né à Salency (...)

    Landes - Labrit
  • Monument aux morts de Labrit

    À la suite de la Première Guerre mondiale, on voit apparaître dans toutes les communes de France des monuments à la mémoire des soldats morts pour la (...)

    Landes - Labrit
  • Robert Wlérick

    Robert Wlérik, originaire de Mont-de-Marsan, est un sculpteur renommé dans les Landes. Il est à l’origine, au début du XXe siècle, de plusieurs (...)

    Landes - Labrit

Partager cette visite