Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Labatut-Figuières

Labatut-Figuières

A l’époque médiévale, le village de Labatut, qui se trouve à la frontière de la Bigorre, est une importante seigneurie.

La première mention de ce village apparait au XIVe siècle. On apprend que Labatut subit en 1382 les attaques des troupes de Jean II d’Armagnac. Les conséquences se font sentir dans le recensement de 1385 où le village ne compte alors plus que treize foyers.

À la fin du XVe siècle, la seigneurie est rachetée par la famille de Navailles, qui la conserve jusqu’à la Révolution. Un siècle plus tard, François de Navailles-Labatut épouse Marguerite d’Albret, fille de Jean d’Albret.

L’histoire locale raconte que François de Navailles-Labatut, militaire de profession, est fait prisonnier, laissant son épouse seule et enceinte. Ayant appris la nouvelle, cette dernière serait tombée en syncope, déposée dans la chapelle, puis réveillée par des pillards qui essayaient de lui voler sa bague. Quelques jours plus tard, elle donne naissance à son premier enfant. C’est à partir de cet évènement qu’apparaît le dicton « Mous dé Nabayos-Labatut, prumè entérrat qué badut ». En gascon, cela signifie « Monsieur de Navailhes-Labatut, enterré avant d’être né ».

À la Révolution, les cahiers de doléances indiquent que les habitants de Labatut se sont convertis au travail du lin. Pourtant, les nombreux surnoms des Labatutais indiquent clairement qu’ils exerçent de multiples activités. Les plus connus sont : « calhavassèrs » qui correspond au ramassage des cailloux, et « esclopèrs » qui désigne le métier de sabotier.

Aujourd’hui, la commune de Labatut vit essentiellement de l’agriculture. Un centre d’activité équestre s’est implanté dans la ferme de « Lou Cassou ». Il propose des randonnées ainsi qu’une initiation à la voltige.


Commune

  • Nom des habitants : Labatutais, Labatutaises
  • Superficie : 844 hectares
  • Population : 144 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    le Laya

  • Origine du nom et description du blason :

    Le village de Labatut est également connu sous la seconde appellation de Labatut-Figuières, qui est utilisée dès le XVIe siècle sous la forme Labatut-Figuera. Cette variante est due à la culture ancienne des figuiers dans les environs. Curieusement, la racine occitane de Labatut désigne une terre défrichée. Abatut est le participe passé du verbe gascon abàter , qui signifie « abattre » (des arbres). Le nom composé du village est donc un résumé historique de sa première évolution. Le site a d’abord été défriché pour installer le village qui s’est développé par la suite, grâce à la culture des figuiers.


Informations pratiques

Mairie de Labatut-Figuières : 05.59.81.91.27

Office de tourisme de la Communauté de communes de Vic-Montaner : 05.62.33.74.00

http://www.vic-montaner.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Navailles

    Le château de Labatut du XVIe siècle est également connu sous l’appellation « château de Navailles » en référence à ses premiers occupants.
    La famille (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labatut-Figuières
  • Église Saint-Martin

    Au village de Labatut, on ne peut manquer l’église Saint-Martin si caractéristique par son clocher à l’impérial.
    La nef de l’église, allongée à trois (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labatut-Figuières
  • Monument aux morts de Labatut-Figuières

    Le monument aux morts de Labatut-Figuières se dresse au milieu d’un vaste espace dégagé. Visible par tous, il rappelle aux passants l’histoire (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labatut-Figuières

Partager cette visite