Accueil > Landes > Adour Chalosse > Labastide-Chalosse

Labastide-Chalosse

Labastide-Chalosse est une petite commune landaise du canton d’Hagetmau, et qui est située, comme son nom l’indique, en Chalosse. Le village connaît une histoire ancienne comme l’attestent les vestiges archéologiques.

En effet des fouilles ont mis au jour des murs et des objets datant de l’époque romaine. Cependant il faut attendre 845 pour trouver les premières sources historiques. Le village, alors appelé Chalosse, est incendié par les Normands.

C’est Édouard II, roi d’Angleterre entre 1307 et 1327, qui fonde la bastide. Un fief est ensuite sous la domination du sire de Mongbeit.

Le village porte le nom de Labastide de Pont la Reine jusqu’en 1792. Ce nom est donné par analogie avec Puenta la Reyne en Espagne, lieu de convergence des routes pèlerines de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ce passage obligé des pèlerins sur la voie de Vézelay est aussi appelé voie limousine.

La bastide est rasée pendant les guerres de Religion. Le village est alors reconstruit sur un coteau proche d’Hagetmau et se regroupe partiellement autour de l’église Saint-Vincent.

Actuellement, l’économie de la commune repose sur la polyculture et le maïs, mais également sur l’élevage de "blondes d’aquitaine" (vaches), et de poulets label "Saint-Sever".


Commune

  • Nom des habitants : Labastidiens, Labastidiennes
  • Superficie : 456 hectares
  • Population : 149 habitants (2009)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de la commune dérive de l’occitan bastida signifiant « village nouvellement bâti ».


Informations pratiques

Mairie de Labastide-Chalosse : 05.58.79.01.24, Office du tourisme, Place de la République, 40700 Hagetmau, téléphone : 05.58.79.38.26 :

http://www.tourisme-hagetmau.com/FR/culture/labastide-chalosse.aspx


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Raoul Deloffre, Jean Bonnefous (2000). Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales du Moyen Âge à la Renaissance, RIS, BibTeX.

Bénédicte Boyrie-Fénié (2005). Dictionnaire toponymique des communes, Landes et bas-Adour, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite