Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Béarn > Labastide-Cézéracq

Labastide-Cézéracq

L’existence de Labastide-Cézéracq débute à l’époque gallo-romaine. Le village se développe ensuite grâce à une activité agricole précoce, et encore très efficace aujourd’hui.

La fondation du village remonte probablement à l’époque gallo-romaine. Il profite de sa situation privilégiée dans la région du Gave de Pau, pour développer l’agriculture qui prend un essor rapide. Cette activité favorise l’établissement d’une population relativement nombreuse.

Outre le typique oustaü (foyer) des Cagots, cette partie de la population méprisée par les autres villageois, on recense au XIVe siècle, les habitations d’un curé et d’un abbé. Une seigneurie appartenant à Saint-Aulaire de Cesserac y est également établie.

Dans ce cadre rural, la religion occupe une grande place et, du XVIIIe siècle jusqu’à la fin du XIXe siècle, la confrérie du Rosaire se montre très influente à Labastide-Cézéracq.

Si Labastide-Cézéracq est une commune rurale, son activité n’est plus aujourd’hui liée en totalité à l’agriculture, mais beaucoup plus à la proximité du site industriel de Lacq.


Commune

  • Nom des habitants : Labastidiens, Labastidiennes et Cézéracquois, Cézéracquoises
  • Superficie : 501 hectares
  • Population : 540 habitants (2009)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’appellation Ceserag attestée au XIIe siècle renvoie incontestablement au nom d’homme latin : César, sans qu’il soit établi de lien avec Jules César. Au fil des recensements, on trouve Lo vieler de Seserac (1385), Secerac (1443) puis on lui accole le mot « Labastide » dans la première moitié du XVIe siècle, certainement en référence à sa voisine Lastide-Monréjeau puisqu’aucune bastide n’est attestée sur les lieux. La signification du nom, le « domaine de César », demeure assez classique.


Informations pratiques

Mairie de Labastide-Cézéracq : 05.59.83.31.04

http://www.cc-lacq.fr/

Office de tourisme du Pays de Lacq, Coeur de Béarn : 05.59.12.30.40

http://www.coeurdebearn.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Hubert Dutech (2003). Lo Noste Béarn, RIS, BibTeX.

Michel Grosclaude (2006). Dictionnaire toponymique des communes du Béarn, RIS, BibTeX.

Jean Bonnefous, Raoul Deloffre (1996). Dictionnaire des châteaux et fortifications des Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

(1996). Le Protestantisme en Béarn, tome 1, Dix ans de CEPB, 1987-1996, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Château de Pley

    Le château de Pley est situé sur la commune de Labastide-Cézéracq. Il est construite au début du XIXe siècle, sur les vestiges d’un premier château. (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labastide-Cézéracq
  • Église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste

    L’église paroissiale de Labastide-Cézéracq rend hommage à la décollation de saint Jean-Baptiste. Sa construction date de la fin du XIXe siècle. (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labastide-Cézéracq
  • Monument aux morts de Labastide-Cézéracq

    Situé devant l’église paroissiale, le monument aux morts de Labastide-Cézérac entre dans la typologie des monuments en obélisque classique.
    Le (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labastide-Cézéracq
  • Motte de Labastide-Cézéracq

    À l’ouest du village de Labastide-Cézéracq, se tient une motte féodale bien conservée, certifiée dès 1345. Chargée en symbolique, elle atteste le pouvoir (...)

    Pyrénées-Atlantiques - Labastide-Cézéracq

Partager cette visite