Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > La « Traverse »

La « Traverse »

La « Traverse » est le surnom de la rue de la République, percée au XIXe siècle à travers la cité médiévale. Inauguré en 1840, ce nouvel axe est lié aux travaux de rénovation des routes départementales de Dordogne.

Une trentaine de maisons sont détruites pour aménager la nouvelle rue rectiligne, large de 10 à 12 mètres. Un plan d’alignement est ensuite imposé à chaque propriétaire. La rénovation de l’ensemble des façades de la grande rue ne s’achève que vers 1865.

Même alignées, les façades restent très différentes les unes des autres, offrant une variation du style néo-classique et une multitude de balcons ou autres saillies.

On peut également remarquer un hôtel particulier, qui abrite actuellement la Caisse d’épargne : c’est l’un des rares bâtiments qui ne soit pas construit dans le respect de l’alignement.

Baptisée « la Traverse » par les habitants, la rue de la République est aujourd’hui la principale rue commerçante de Sarlat avec une circulation automobile limitée.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(2006). Sarlat, ville d’Art et d’Histoire, Le guide, RIS, BibTeX.


Partager cette visite