Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Peyzac-le-Moustier > La Roque Saint-Christophe

La Roque Saint-Christophe

À mi-chemin entre les Eyzies et Montignac, l’énorme falaise de la Roque Saint-Christophe s’élève au-dessus de la Vézère. Occupée par l’homme de Neandertal, elle est aménagée au Moyen Âge jusqu’à devenir une véritable forteresse.

Creusée sur cinq niveaux par l’érosion des eaux de la rivière, la falaise de la Roque Saint-Christophe est occupée par l’homme à la Préhistoire. Certaines salles sont couvertes de gravures paléochrétiennes.

Au Xe siècle, Frotaire de Gourdon, évêque de Périgueux, fait aménager le lieu. Il en fait l’une des quatre forteresses qui protègent son évêché. La Roque Saint-Christophe devient même une véritable cité médiévale fortifiée. Cependant, l’église et la forteresse sont détruites en 1588 sur ordre d’Henri III, qui expulse les protestants installés en ce lieu. On reconnaît encore l’église par ses tombes et les croix gravées.

Le visiteur peut découvrir ce site de Peyzac-le-Moustier tout au long de l’année.


Patrimoine


Informations pratiques

Ouvert toute l’année tous les jours en visite non guidée

- Février, mars et d’octobre au 11 Novembre : 10h - 18h

- Avril, mai, juin, septembre : 10h - 18h30 / Juillet, août : 10h - 20h

- 12 novembre au 31 janvier : 14h - 17h / Dernière admission 45 mn avant la fermeture

Tel. : 05 53 50 70 45 - Fax : 05 53 51 03 21

E-Mail : contact@roque-st-christophe.com

http://www.roque-st-christophe.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, RIS, BibTeX.

Jean-Luc Aubarbier, Michel Binet, Guy Mandon (1987). Nouveau guide Périgord-Quercy, RIS, BibTeX.

Gilles Delluc, Jacques Lagrange, Bernard Pierret Le Périgord noir, RIS, BibTeX.


Partager cette visite