Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Saint-Astier > La chaux de Saint-Astier

La chaux de Saint-Astier

La chaux de Saint-Astier est mondialement connue. Depuis l’Antiquité, la ville vit d’ailleurs autour de cette activité d’extraction de pierre aux qualités remarquables.

L’exploitation de la chaux, d’un point de vue économique plus soutenu, remonte à 1850, grâce aux travaux de Louis Vicat. Ils portent sur l’étude des mécanismes et des causes d’hydraulicité.

C’est dans la région de Saint-Astier qu’il trouve le calcaire, dont les propriétés conviennent le mieux à la fabrication d’une chaux ayant une faible hydraulicité, c’est-à-dire une chaux pouvant être employée dans un milieu humide. À Saint-Astier, le calcaire vient des dépôts marins datant de plus de 70 millions d’années et il s’étend sur plusieurs kilomètres. Il est connu mondialement pour son homogénéité>.

La ville connaît alors un certain essor économique au XIXe siècle, grâce à l’industrie de la chaux. Aujourd’hui, même si cette activité a une place moins importante dans la vie de Saint-Astier, la chaux produite demeure d’une excellente qualité. Cela lui confère une utilité recherchée, entre autres pour la restauration des monuments historiques.

Certaines carrières abandonnées servent en 1944 de cachette pour les armes des résistants. Aujourd’hui, les carrières et les anciennes usines de Saint-Astier se visitent. Elles sont parfois utilisées pour des spectacles ou pour l’entraînement de la gendarmerie.


Patrimoine

  • Propriétaire : Commune
  • Précisions sur la datation :

    Exploitation économique : XIXe siècle


Informations pratiques

Se renseigner à l’office de tourisme pour les visites : Place de la République, 24110 SAINT-ASTIER

tél. 05.53.54.13.85 - télécopie : 05.53.08.77.85

E-mail : tourisme@ccaiv.com


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

, Site de la ville de Saint-Astier. Au coeur du Périgord blanc, RIS, BibTeX.

Sous la direction de Dominique Audrerie (2003). Tout le Périgord, RIS, BibTeX.

(1996). “Dordogne Périgord”, in Éditions Pierre Fanlac (édité par), Le Guide, RIS, BibTeX.


Partager cette visite