Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Castelnaud-la-Chapelle > Joséphine Baker

Joséphine Baker

Joséphine Baker est la plus célèbre habitante de Castelnaud-la-Chapelle. Celle qui est considérée comme la première star noire a en effet passé plus de vingt ans au château des Milandes.

Née en 1906 à Saint Louis, aux Etats-Unis, Joséphine Baker remporte son premier concours de danse à l’âge de 10 ans. C’est le début d’une longue et talentueuse carrière, qui la mène en 1925 à participer à la Revue nègre au Théâtre des Champs-Élysées de Paris vêtue d’un simple pagne de bananes et dansant sur un rythme nouveau en Europe, le charleston. Le succès est immédiat. En 1927, elle mène la revue des Folies Bergère et se lance dans la chanson, avec le fameux J’ai deux amours quatre ans plus tard. Elle acquiert la nationalité française en 1937 en épousant un Français, Jean Lion. Elle fait partie de la Résistance pendant la Seconde Guerre Mondiale et obtient pour cela la Légion d’honneur et la Croix de guerre avec palme. En 1947, Joséphine Baker achète avec son nouveau mari, Jo Bouillon, le château des Milandes en Dordogne. Elle y élève les enfants qu’elle a adoptés et qu’elle appelle sa « tribu arc-en-ciel ». La célèbre artiste engloutit toute sa fortune à entretenir le château des Milandes et multiplie les concerts pour financer la gestion du domaine. Ruinée, elle ne peut empêcher l’expulsion, en 1969. C’est la princesse Grace de Monaco qui la recueille jusqu’à la fin de sa vie. Au cours d’une dernière revue à Bobino en 1975, Joséphine Baker tombe malade et meurt des suites d’une hémorragie cérébrale le 12 avril. Elle est enterrée au cimetière de Monaco.

Aujourd’hui, le château des Milandes rend hommage à sa célèbre occupante. Une exposition consacrée à Joséphine Baker est présentée aux visiteurs du domaine.


Patrimoine


Informations pratiques

Château des Milandes :

http://www.milandes.com/


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Guy Penaud (1996). Dictionnaire des châteaux du Périgord, RIS, BibTeX.

Jacques Lagrange, Dominique Audrerie, Pierre Pommarède (2005). Le Périgord des Milles et un Châteaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite