Accueil > Dordogne > Périgord Blanc > Jaure

Jaure

L’attrait principal de la commune de Jaure se concentre en grande partie autour de sa fontaine, à laquelle on attribue des vertus étonnantes.

L’occupation du site semble continue depuis l’époque gallo-romaine. La commune de Jaure est établie dans les bois, près des sources du fleuve auquel il donne son nom.

Les conflits provoqués par la guerre de Cent Ans ravagent une partie du village. Plus tard, comme la plupart des communes environnantes, elle subit les conflits des guerres de Religion et des révoltes des Croquants.

D’autre part, l’histoire du village de Jaure est ponctuée par la construction de son église, les rituels guérisseurs et les pèlerinages auxquels donne lieu l’existence de la fontaine de dévotion Saint-Firmin.

Aujourd’hui la commune de Jaure vit essentiellement du tourisme.


Commune

  • Nom des habitants : Jaurands et Jaurandes
  • Superficie : 754 hectares
  • Population : 140 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    L’origine du nom de Jaure provient du nom gaulois Gabros , qui se latinise en Gabrius et qui signifie « chèvre ». On ne connaît que la forme moderne de Jaure, et cela qu’à partir de la fin du XIVe siècle.


Informations pratiques

Mairie de Jaure : 05.53.80.07.90

Office de tourisme de Saint-Astier : 05.53.54.13.85


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Chantal Tanet et Tristan Hordé (2000). Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, RIS, BibTeX.

Valéry d’Amboise (1997). Dictionnaire d’Amboise, Aquitaine, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite