Accueil > Dordogne > Périgord Noir > La Roque-Gageac > Jardin exotique de la Roque-Gageac

Jardin exotique de la Roque-Gageac

Le jardin exotique de la Roque-Gageac est une suite de petits jardins-terrasses qui abritent une flore tropicale et méditerranéenne. Il forme un étonnant contraste avec l’urbanisme médiéval de ce petit village périgourdin.

Blotti dans de hautes falaises en plein midi, le village de la Roque-Gageac bénéficie d’un micro-climat exceptionnellement doux. C’est pourquoi Gérard Dorin, passionné de botanique, a l’idée de créer, dans les années 1970, un jardin exotique au cœur du village.

La ruelle en paliers qui mène à l’église est ainsi bordée par une multitude de petits jardins méditerranéens composés de palmiers, de lauriers-roses ou d’orangers. Puis, à proximité de l’église, c’est une véritable jungle tropicale qui monte à l’assaut des rochers.

Cette végétation luxuriante est composée de nombreux palmiers de tailles et d’espèces différentes, de bambous géants, de bananiers, de bougainvillées, d’hibiscus, de kiwis, de figuiers de Barbarie, etc.

Le village de La Roque-Gageac est classé parmi les plus beaux villages de France. Son climat et ses jardins flamboyants lui valent d’être surnommé « le petit Nice du Périgord » par les gens du pays.

Galerie photo

Jardin exotique de La Roque-Gageac Jardin exotique de La Roque-Gageac Jardin exotique de La Roque-Gageac Jardin exotique de La Roque-Gageac

Patrimoine

  • Créateurs : Botaniste : Gérard Dorin
  • Propriétaire : Commune
  • Types > Bâtiments, édifices > Jardin
  • Précisions sur la datation :

    Création : Années 1970


Informations pratiques

Visite libre et gratuite toute l’année.

Pour tout renseignement botanique ou visites guidées : contacter Gérard Dorin au 05 53 29 40 29.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Sous la direction de Dominique Richard (1996). Le Guide Dordogne-Périgord, RIS, BibTeX.

Philippe Prévôt (2002). Guide des parcs et jardins de Dordogne, RIS, BibTeX.

Hervé Brunaux (2002). Le Périgord des jardins, RIS, BibTeX.


Partager cette visite