Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Brantôme > Jardin des moines de Brantôme

Jardin des moines de Brantôme

Le jardin des moines, créé au XVIe siècle par l’abbé commendataire Pierre de Mareuil, constitue lors de sa construction le jardin privé de l’abbé de Brantôme. Il est relié au château abbatial par le pont coudé.

Ce n’est qu’en 1742 que le jardin revient aux mains des moines, mais ce, seulement pour une courte durée. Il devient en effet propriété de la commune à la Révolution. A l’origine, ce jardin est enclos d’un mur, détruit en 1913.

De plan rectangulaire, il est composé de quatre pelouses plantées d’arbres et délimitées par des allées. L’allée centrale nord-sud relie les deux reposoirs Renaissance. Ces derniers sont en pierre de taille et couverts de tuiles creuses. Leurs façades sont sculptées de motifs floraux, de volutes et de masques.

Le troisième de ces reposoirs est plus tardif et cantonne l’angle nord-ouest du jardin. D’inspiration italienne, l’architecture de ces constructions célèbre les ordres antiques par ses colonnes, pilastres et chapiteaux corinthiens.

Depuis le 26 juillet 1975, le jardin des moines et ses reposoirs sont inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1927). Congrès archéologique de France, RIS, BibTeX.


Partager cette visite