Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Irissarry

Irissarry

Le village d’Irissarry apparaît au XIIe siècle avec la construction de la Commanderie des Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem, toujours visible aujourd’hui.

A l’époque, ces établissements de confréries religieuses, particulièrement puissants et respectés, encouragent la construction de premières maisons.

Cependant, l’une des grandes curiosités de ce village typiquement basque reste les linteaux sculptés de maisons, bâties aux XVIIe et XVIIIe siècles. On ne manque également pas d’aller voir des croix navarraises à la spécificité toute régionale au cimetière.

Vendue en bien national au lendemain de la Révolution française, la commanderie est aujourd’hui un joli bâtiment restauré et classé. Le village offre par ailleurs un patrimoine architectural d’intérêt.


Commune

  • Superficie : 2639 hectares
  • Population : 748 habitants
  • Cours d'eau :

    Le Lakako erreka, le ruisseau de Gatharry, le Larhanéko ura, le ruisseau d’Oyhanhandia, l’Elhurréko erreka

  • Origine du nom et description du blason :

    Apparu au Moyen Age, le patronyme "Irissarry", "Irisarri" en basque, signifie "maison dans les fourrés". Il témoigne de l’état de la végétation à cette période.

    Les armes de la commune sont adoptées en 1845. Le blason est arbore une bande d’or, attribut des chevaliers. Un croissant de lune et des étoiles évoquent la vie après la mort.


Informations pratiques

Mairie d’Irissarry : 05.59.37.60.46

Office de tourisme de Basse Navarre : 05.59.65.71.78


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Collectif (1991). Ipar Euskal Herria, RIS, BibTeX.

G. Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, 64, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.

Philippe Veyrin (1975). Les Basques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite