Accueil > Dordogne > Périgord Noir > La Roque-Gageac > Fort troglodytique de la Roque-Gageac > Intérieur du fort troglodytique de la Roque-Gageac

Intérieur du fort troglodytique de la Roque-Gageac

Le village de La Roque-Gageac est dominé par un fort troglodytique, situé à 40 mètres d’altitude et creusé au XIIIe siècle. Le promeneur curieux peut le visiter et découvrir l’intérieur de cet habitat particulier.

Le fort troglodytique de La Roque-Gageac est ce que l’on appelle un cluzeau de falaise. C’est une cavité artificielle creusée dans une paroi abrupte. Le fort de La Roque-Gageac est ainsi un véritable système défensif assurant la protection de la communauté. Il est installé dans plusieurs salles, réparties dans la galerie et communiquant entre elles. Les salles servent alors à la fois d’habitat et de point de surveillance.

L’habitat troglodytique est organisé de manière particulière. L’espace de vie est situé dans la zone la plus éclairée ; il comporte la cheminée, l’évier et une table. La partie réservée au couchage se trouve dans le fond où se trouvent un lit et un espace de rangement (placard ou armoire). Chacun des éléments est creusé directement dans la roche.

Ces cluzeaux de falaise sont nombreux en Périgord, notamment en bordure et à proximité des vallées de la Vézère (la Roque-Saint-Christophe et la Madeleine) et de la Dordogne mais aussi dans la vallée de la Dronne (Brantôme, Aubeterre).


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Laurent Triolet (2005). Troglodytes du Sud-Ouest : carrières, habitats, refuges, champignonnières, graffiti, animaux, RIS, BibTeX.


Partager cette visite