Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Iholdy

Iholdy

Entouré de collines, Iholdy s’étend le long de la Joyeuse. Le village présente un riche patrimoine architectural. Ses grandes maisons nobles construites au XVIIe siècle sont dotées de remarquables linteaux sculptés.

Les premières mentions du village remontent au Moyen- Âge, mais on trouve autour de celui-ci des sites archéologiques qui témoignent d’une occupation plus ancienne des lieux. Un "camp de César" est visible sur le mont Elina, ainsi qu’une enceinte à gradin sur le site d’Hocha Handia.

En 1191, Richard Coeur de Lion cède le village d’Iholdy au roi de Navarre, un acte que réfute dès le XIIIe siècle Henri III Plantagenêt, roi d’Angleterre.

En 1655, Iholdy est élevé en baronnie et confié à Antoine d’Olce. Cette distinction est rappelée par les belles maisons nobles que l’on admire aujourd’hui. Lorsque des comtés se créent au siècle suivant, le village, convoité depuis toujours par la noblesse, est naturellement choisi comme chef-lieu.

La ville vit aujourd’hui de son activité agricole et de ses petites industries.

La construction, entre autres, d’un fronton couvert de pelote basque et l’ouverture d’une coopérative laitière au XXe siècle, participent de la modernisation d’Iholdy qui a su également conserver quelques traditions comme la célébration de fêtes annuelles chaque 29 août.


Commune

  • Superficie : 2163 hectares
  • Population : 418 habitants
  • Cours d'eau :

    Le Lihoury, la Joyeuse, l’Uharreytako erreka, l’Ossinako erreka

  • Origine du nom et description du blason :

    Au Moyen Age, le nom du village est "Ihout" ou "ihot". Le patronyme se traduisant par "région des joncs", replace le site dans son environnement.

    Les armoiries de la commune adoptées en 1845, présentent un blason d’or traversé d’une bande bleu azur.


Informations pratiques

Mairie d’Iholdy : 05 59 37 61 99

Office de tourisme de Basse Navarre : 05 59 65 71 78


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

G. Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, 64, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.

Collectif (1991). Ipar Euskal Herria, RIS, BibTeX.

Marie-France Chauvirey (1991). Itinéraires en Pays basque, RIS, BibTeX.

Philippe Veyrin (1975). Les Basques, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite