Accueil > Pyrénées-Atlantiques > Pays Basque > Ibarrolle

Ibarrolle

L’histoire d’Ibarrolle est essentiellement liée à sa situation sur le chemin de Saint-Jacques. Ce pèlerinage est connu de toute l’Europe, dès le XIIe siècle.

Des fragments romains découverts dans la région attestent sinon d’une occupation antérieure au Moyen Âge.

Pendant plusieurs siècles, Ibarrolle vit de son activité agricole, particulièrement de l’élevage de brebis, mais aussi des ressources générées par le passage des pèlerins. Des documents notent une forte évolution démographique du village, entre le XVe et le XVIe siècle.

Par ailleurs, la découverte d’une grotte dans la vallée, en 1991, et de fragments d’objets romains attestent d’une occupation reculée du site.

Aujourd’hui, la commune reste essentiellement agricole et Ibarrolle reste un lieu de villégiature agréable.


Commune

  • Superficie : 887 hectares
  • Population : 88 habitants (1999)
  • Cours d'eau :

    L’Othapaléko erreka, l’Olloquyko erreka

  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom de ce petit village signifiant "vallée des cabanes", témoigne de l’implantation géographique de ce site sur lequel se sont élevés plusieurs domaines médiévaux. Son nom basque est "Ibarla".

    Les armoiries de la commune, adoptées depuis 2006 montrent des montagnes ainsi que des brebis. Un pèlerin représente le village comme étant un lieu de passage sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Une croix basque, rend hommage à l’ensemble de la région.


Informations pratiques

Mairie d’Ibarrolle : 05.59.37.82.24

Office de tourisme de Basse Navarre : 05.59.65.71.78


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Marie-France Chauvirey (1991). Itinéraires en Pays basque, RIS, BibTeX.

G. Fabre (1994). Carte archéologique de la Gaule, 64, Pyrénées-Atlantiques, RIS, BibTeX.

Jean-Baptiste Orpustan (2006). Nouvelle toponymie basque, RIS, BibTeX.

Collectif (2003). Ipar Euskal Herria, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu


Partager cette visite