Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Tocane-Saint-Apre > Hôtel Paradol, musée du costume

Hôtel Paradol, musée du costume

Cet hôtel est construit par la volonté d’un membre de la famille Paradol, dans la seconde moitié du XVe siècle, après leur anoblissement par Charles VII en 1442. L’hôtel reste propriété de la famille qui y réside jusqu’à la Révolution.

Puis, au début du XVIIIe siècle, on cite l’hôtel Paradol comme l’habitation des prieurs de Saint-Apre. Auparavant ces prieurs auraient résidé dans l’hôtel de Fayolle situé dans le bourg de Tocane. Après le décès du dernier prieur en 1793, l’hôtel serait devenu un temps hospice.

L’inventaire de 1794 fait état de deux salles et d’une cuisine au rez-de-chaussée et de trois chambres à l’étage. Il énumère également les dépendances : grange et écuries. Le plan de l’hôtel est rectangulaire surmonté d’un toit conique.

L’hôtel connaît d’autres conversions : successivement couvent puis école de sœurs avant la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel est enfin acheté puis restauré par la commune.

L’hôtel abrite actuellement une bibliothèque, le syndicat d’initiative, un musée du costume et un espace d’exposition. Le musée, « musée du costume et de l’artisanat au XIXe siècle », présente des collections de vêtements, coiffes, châles, sous-vêtements, faits de chanvre, soie, cachemire, laine ou coton, des dentelles au crochet et aux fuseaux et des broderies artisanales.


Patrimoine


Informations pratiques

Ouvert de Mai à Septembre, tous les jours sauf le lundi de 14h30 à 18h00. Entrée payante.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Pierre Pommarède Tocane et Saint-Apre oubliés, Tome II, RIS, BibTeX.

Office de tourisme de Tocane-Saint-Apre, RIS, BibTeX.


Partager cette visite