Accueil > Dordogne > Périgord Noir > Sarlat-la-Canéda > Hôtel de Royère-Roquefeuil

Hôtel de Royère-Roquefeuil

La cité de Sarlat renferme de beaux hôtels particuliers de styles et d’époques différentes. L’hôtel de Royère-Roquefeuil est remarquable par sa façade à colombage et sa tour.

L’hôtel est construit au XVe siècle à l’entrée de la rue de la Liberté, dans l’angle qu’elle forme avec la place du même nom. Cette rue est l’un des anciens grands axes de la ville et est très animée au Moyen Âge. Le rez-de-chaussée des immeubles était éclairé d’arcs en anse de panier ou de grands arcs brisés qui ouvraient sur des boutiques.

L’hôtel de Royère conserve encore aujourd’hui cette disposition puisque le rez-de-chaussée est occupé par un commerce. Il est surmonté de trois étages et un étage de comble. La façade regardant la place est flanquée d’une tour circulaire à demi-engagée. Elle abrite un escalier à vis qui dessert l’ensemble des étages de l’immeuble. La façade sur rue a été bâtie en pans de bois, technique fréquemment employée à l’époque.

L’hôtel est inscrit sur l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1944. Il a fait l’objet d’une importante réhabilitation à la fin des années 1960, suite à la création du secteur sauvegardé de Sarlat. Ce type de restauration avait été inauguré en 1953 avec la restauration de l’hôtel Plamon.


Patrimoine


Informations pratiques

Cet hôtel ne se visite pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Karine Fernandez (2006). Sarlat, ville d’art et d’histoire, RIS, BibTeX.


Partager cette visite