Accueil > Lot-et-Garonne > Vallée du Lot > Hautesvignes

Hautesvignes

Les découvertes archéologiques attestent d’une occupation du sol de Hautesvignes dès l’Antiquité tardive. Une fibule cruciforme en bronze daterait effectivement de cette période.

La bastide de Hautesvignes est créée en 1303 par Édouard Ier, roi d’Angleterre, dans les coteaux lot-et-garonnais. Le village s’élève sur une motte féodale datée du XIe siècle ou du XIIe siècle.

Malgré cette fondation royale, le développement de la bastide n’est pas arrivé à terme, Hautesvignes gardant son apparence de village.

En 1621, Louis XIII mène une campagne contre les protestants. En allant assiéger Clairac et Tonneins, il s’arrête au château de Hautesvignes pour un court séjour.

Aujourd’hui, ce village reste très rural. Cependant, depuis les années 1970, le nombre d’habitants, attirés par la beauté du site, tend à augmenter.


Commune

  • Superficie : 885 hectares
  • Population : 141 habitants (1999)
  • Origine du nom et description du blason :

    Le nom du village vient du latin Altis Vineis et désigne la situation géographique du village où la culture de la vigne est importante.


Informations pratiques

Mairie de Hautesvignes : 05.53.88.90.11.

Office de tourisme de Marmande : 05.53.64.44.44

Email : ot.marmande@wanadoo.fr


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Brieuc Fages (1995). Carte archéologique de la Gaule, le Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Albert Dauzat, Charles Rostaing (1978). Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, RIS, BibTeX.

Jacques Dubourg (1991). Connaître les bastides du Lot-et-Garonne, RIS, BibTeX.

Jack Castets “Le Passage, 2000”, in Le Lot-et-Garonne en zig et en zag, RIS, BibTeX.


À découvrir dans ce lieu

  • Église Saint-Étienne-de-Bernac

    L’église paroissiale Saint-Étienne-de-Bernac est citée dans les archives dès le XIIIe siècle. Son état primitif daterait de l’époque romane ou peut-être (...)

    Lot-et-Garonne - Hautesvignes
  • Monument aux morts de Hautesvignes

    Images familières des villes et villages de France, les monuments aux morts, du plus élaboré au plus simple, comme celui de Hautevignes, sont des (...)

    Lot-et-Garonne - Hautesvignes

Partager cette visite