Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Rochebeaucourt-et-Argentine (la) > Grottes et cluzeaux d’Argentine

Grottes et cluzeaux d’Argentine

Les premiers aménagements pratiqués dans les grottes d’Argentine sur le territoire de la commune de La-Rochebeaucourt-et-Argentine sont attribués à la période médiévale.

Ce site archéologique souterrain comprend principalement deux cavernes supérieures. Ces deux cluzeaux sont accessibles par un escalier taillé dans la roche. Le cluzeau ouest comporte une première pièce dotée d’une ouverture vertigineuse sur la falaise, ayant pu servir à faire chuter des ennemis éventuels.

En empruntant un couloir naturel, on accède à la pièce principale qui fait à l’origine office de silo à grain.

Quant au cluzeau est, rempli de sarcophages, il sert alors de nécropole. En effet, une quinzaine de tombeaux environ, sont creusés dans le roc, de forme fruste et humaine.

Les observations et les hypothèses émises tendent à faire penser qu’il s’agit d’un grenier à grain médiéval très bien protégé et qui peut servir d’habitat rupestre. Plus tard, les silos ne sont plus utilisés et l’endroit se transforme en nécropole.


Patrimoine


Informations pratiques

Les grottes ne se visitent pas.


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

Serge Avrilleau (1987). Bulletin de la Société Historique et Archéologique du Périgord, RIS, BibTeX.


Partager cette visite