Accueil > Dordogne > Périgord Vert > Saint-Martin-de-Fressengeas > Grotte des Fraux

Grotte des Fraux

La grotte des Fraux à Saint-Martin-de-Fressengeas est découverte de manière fortuite en 1989.

Les fouilles qui y sont conduites ont permis de situer la date d’occupation de ce site entre 1400 et 900 avant notre ère. La grotte concerne donc deux phases essentielles : l’âge du bronze moyen et le bronze final.

Le mobilier archéologique est constitué pour l’essentiel de céramiques en quantité abondante et de mobilier métallique. Des ossements ont également été retrouvés. Les témoignages pariétaux sont de trois types : on rencontre des stigmates d’origine animale (griffades d’ours, empreintes de blaireaux et de chauves-souris), des tracés anthropiques (graphismes, empreintes de doigts) et des empreintes de tissu.

L’intérêt de cette découverte réside dans l’association d’un art pariétal avec un mobilier céramique et métallique parfaitement datable. Cet ensemble de témoignages, créé au cours d’une période relativement brève, semble avoir été scellé très rapidement par l’éboulis d’entrée, si bien que la grotte a constitué un ensemble clos.

Ce site, inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis le 24 octobre 1995, pourrait servir ultérieurement de jalon chronologique à l’étude de l’art rupestre postglaciaire.


Patrimoine


Paternité

Contributeurs
Conseil régional d'Aquitaine
Sources

(1989). Documents d’archéologie périgourdine, RIS, BibTeX.


Partager cette visite